La colère du poète

Publié le par Phunkdified

Lecture analytique 2 : La colère du poète

Support : Victor Hugo, les Châtiments.
Texte 3 : Paul Eluard "Liberté"

Poésie et vérité
Extrait de l'anthologie de la poésie engagée (à préparer pour 11/05)

Texte 4 : Louis Aragon "Strophes pour se souvenir" "Le roman inachevé" 1956 p137 -> questions à faire pour 13/05

Introduction "Châtiments"

Notre texte est extrait du recueil les châtiments et publie la première fois en 1853 pendant son exil à Jersey. V. H. à la manière D'Agrippa d'Aubigné écrit ce recueil composé de 7 livres encadrés par les longs poèmes "Nox" et "Lux" pour dénoncer ce que lui semble insupportable -> coup d'Etat de décembre 1851 fomenté par Louis Napoléon Bonaparte -> surnomme "Napoléon Le Petit"

Le poème que nous allons étudier est un extrait du premier libre "la société est sauvée". Hugo s'adresse ini directement à la France. Dans un poème de 7 strophes -> octosyllabes et qui suit un schéma de rimes embrassés et dénonce avec force la situation de la france et la passivité des français face à la violence du coup d'etat. Ainsi il est intéressant de se demander comment Hugo arrive à combattre Napoléon alors qu'il est exilé. Par quel procédé il fait une critique virulente dans ce poème. Nous verrons qu'il s'agit d'une véritable dénonciation en France 1841 pour ensuite s'intéresser à ce cri de guerre du po_te et l'appel qu'il fait à travers ce poème

I Dénonciation de la situation français depuis 1851

1) L'évocation de la situation en 1853 en France, moment de l'écriture

France : interpellation directe
2e pers du sg "tu te prosternes" -> allégorie, personnification . Le poète s'adresse à la France comme une personne ce qui est plus virulente
Présence du champ lexicale de la soumission
Prosternes : accentué : à la rime
C'est la conséquence du coup d'Etat. Concentration de termes violents connotiés péjorativement qui font référence à l'arme de Napoléon

2) Le "banni" : l'évocation de la situation du poète à cause de ce régime autoritaire

V5 "Le banni" se détache en tête de vers. Ponctuation et rythme. Il désigne tous les exilés.
II Un cri de colère : l'appel de la voix à la rébellion

I

Une voix s'élève V4 "La voix" -> solennité, article défini "la"
Idée de présence nécessaire. En tête du vers -> accentuation
Champ lexicale de la parole
+ Une connotation quasi divine
-> "sortira des cavernes", "dans l'ombre tout haut", voix prophétique
Caractère solennel et effrayant

+ importance développée dans tout le poème
-> 1ere strophe "la voix"
-> "les paroles"
-> "elles" -> il s'agit de tous les verbes au futur
-> personnification

II Un cri de colère : l'appel de la voix à la rébellion

1) La fonction/ Les fonctions de la voix

+ Action de ces paroles annoncées au futur + précisées par des comparaisons
+ En commun concernant les paroles -> la violence. La menace
Voix -> arme -> guerriers
+ Voix puissantes : elles font frémir et frissonner les êtres naturels
-> personnification des arbres, les chevelures qui frissonnent
A le marbre -< solidité/ pierre
-> personnifié
Dans la strophe il est question d'une action qui fait réagir
-> ébranler les constructions les tombes
Les constructions napoléoniennes
-> frémir la nature

2) La mission du poète et du poème
a) la force du poème : le poème comme arme contre le tyran
-> vers brefs -> octosyllabes -> rythme rapide
-> morcellement en phrase courtes
-> nombreuses images symboliques
b) Le poème est une métonymie des châtiments

Ce poème adressé à la France est placé en début des châtiments
Réquisitoire contre Napoléon III. La voix et le ba
nni représentent le bien. Les châtiments sont destines à provoquerer un réveil de ceux qui sont mort à défaut de ceux qui s'endorment. Ce 1er poème annonce l'ensemble du recueil. il fait entendre sa pensée. Il est comme un mage capable de réveiller les morts.

CCL : 7 quatrains -> octosyllabes en début qui présente l'oeuvre et le banni et qui définit aussi le contenu de l'oeuvre vengeresse qui doit conduire les français à combattre. Napoléon III. A travers ce poème s'exprime la fonction du poète engagé.

Publié dans Français

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article